“Scolarisons les Jeunes Migrants Isolés”

Bonjour à tous,
Aujourd’hui encore  la Maison des Trois Quartiers (Centre Socioculturel agissant sur Poitiers) a besoin de votre aide !
Depuis 2016 nous accompagnons des jeunes migrant.es isolé.és dans des situations précaires autour d’une action nommée le REMIV (REssources pour les Mineurs Isolés)
Nous les accompagnons dans les démarches administratives, juridiques, santé, logement…Nous leur proposons aussi un espace ouvert tous les jours dans lequel tous.tes peuvent se retrouver autour d’un goûter, d’un cours de français ou d’un jeu de société. Nous cherchons avec eux le maximum d’opportunités (formations, chèques vacances, téléphones, aide alimentaire, BAFA…)

https://remiv.centres-sociaux.fr/

Mais l’un des points importants de notre activité est la scolarisation ; en effet, cela leur permet d’aborder l’avenir de manière plus sereine, mais aussi de vivre comme tout jeune de leur âge sans oublier que la scolarité est un facteur d’intégration.
C’est aussi une porte ouverte vers le savoir et la culture qui sont des domaines très importants à l’épanouissement des jeunes.

Nous avons développé depuis 4 ans de forts liens avec des lycées, qui ont accepté de réduire les frais de scolarité, mais nous ne parviendrons pas par nous même à financer la scolarité de l’ensemble des jeunes.

C’est pourquoi nous sollicitons votre aide.

Petit retour sur celles et ceux que vous avez aidé ces dernières années et qui  volent, aujourd’hui,  de leur propres ailes :

Amara,
Amara est maintenant en Terminale d’un bac professionnel Aménagement paysagers à Thuré et a pu signer son contrat d’apprentissage, il a un patron sur Chauvigny et s’installe aujourd’hui dans son propre appartement !

Julio,
Julio passe aussi en Terminale Maintenance des Procédés de la Chimie et de l’Eau au lycée Saint Jacques de Compostelle et s’est battu pour obtenir des bourses, il arrivera donc de lui-même à financer sa scolarité !

Mariam,
Mariam a choisi d’arrêter les études et a pu s’inscrire dans le dispositif Garantie Jeunes de la Mission Locale de Poitiers, ce qui lui offre un minimum de revenus pour l’aider à améliorer sa vie quotidienne.

Lénine,
Lénine a arrêté sa scolarité l’année dernière, car il s’est installé, a fondé une famille  et est devenu papa d’un petit Sohan le 13 septembre, il a obtenu un titre de séjour étudiant, et est actuellement en recherche d’emploi.

Ibrahima Sorry,
Ibrahima a travaillé cet été et a réussi à obtenir, grâce à ce travail un apprentissage pour sa deuxième année en CAP vente à Saint Jacques de Compostelle, grâce quoi il va pouvoir subvenir de lui-même à une partie de ses besoins !

Loïc,
Loïc passe cette année en Terminale Maintenance des Équipements Industriels à Isaac de l’étoile en apprentissage, il s’est installée avec son amie et leur bébé un petit Soan (prénom à la mode cette année au Remiv;)), qui a 3 mois.

Certain.nes ont encore besoin d’être soutenu.es et vous sollicite à nouveau cette année.

 

Peut-être vous rappelez vous de Salif, Martial, Mamadou Aguibou, Etienne, Mamadi, Cheick Ousmane, El hadj, Scherif, Bobette ou encore Andrew ?

Tous.tes passent en classe supérieure, nous les félicitons, et vous remercions pour l’aide précieuse que vous avez apporté.

Des petits nouveaux sont aussi arrivés !

Royna,
Royna a 23 ans et vient des Comores. Nous avons réussi à la scolariser en BTS Management en Hôtellerie-Restauration au lycée Kyoto, ce qui inaugure un nouveau partenariat pour nous. Elle adore la cuisine, c’est pourquoi elle s’est dirigée dans cette voie.

Aboubacar Bagayoko,
En 2020, Aboubacar a intégré une  2nde et passe cette année directement en 1ère Bac pro Pilote de Ligne de Production à Isaac de l’étoile. Il vient de Côte d’Ivoire et aura 18 ans le 30 octobre.

Aboubacar Bagayoko,
et oui ils sont deux à avoir les mêmes noms et prénoms ! …Aboubacar est entrée en Avril en 2nde générale à Isaac de l’étoile pour basculer ensuite sur un CAP Peinture au Lycée Nelson Mandela, ce dont il est ravi !

Roussel,
Roussel a 19 ans, il vient du Cameroun, et après une bonne prise en charge psychique, il entre cette année en 2nde  Pilote de Ligne de Production à Isaac de l’étoile.

Tata Magassa,
Tata vient du Mali, et commence ses premières années d’école au lycée Isaac de l’étoile avec Roussel. Il découvre tout et apprend vite !

Ce sont  de très belles rencontres et de positivité pour ces jeunes venus de loin avec leurs rêves qui, pourtant, éprouvent encore et toujours des difficultés en France malgré leur enthousiasme, leur bonne volonté, et les nombreux efforts qu’ils fournissent.

Nous avons donc encore besoin de vous pour améliorer la vie de ces jeunes ; nous estimons la totalité des frais de scolarité à environ 6000 €.
La M3Q organisera un concert solidaire pour soutenir vos efforts, mais nous faisons appel, une fois de plus, à votre générosité et votre investissement.
Merci pour nous, Merci pour eux !